Comment utiliser un robot lave vitre ?

Comment utiliser un robot lave vitre ?

Un robot lave vitre se distingue d’un nettoyeur de vitre électrique par le fait qu’il effectue tout le travail lui-même.
C’est un véritable robot. Son fonctionnement lui permet de nettoyer de grandes surfaces et/ou des vitres difficiles d’accès. Il convient pour toutes les surfaces planes verticales. Puis en fonction du modèle de robot laveur de vitres acheté, il est possible de l’utiliser également sur des surfaces horizontales ou avec un angle incliné.

Mais voici de suite plus en détail comment bien l’utiliser. Vous verrez que l’intervention humaine reste relativement limitée et que pendant le nettoyage vous pourrez quitter la pièce pour faire autre chose.

La préparation du robot lave vitre

L’élément indispensable sur le robot est le chiffon microfibre en dessous, c’est-à-dire la partie qui sera en contact avec la vitre. On le nomme patin ou chiffonnette. Il s’accroche avec des scratchs ou des élastiques. Il est en général en microfibre quoi que différentes matières puissent être disponibles pour effectuer des nettoyages à sec ou humides.

Ces patins doivent être parfaitement propres avant de commencer l’entretien. Et si vous avez de très nombreuses surfaces à nettoyer, il faut prévoir de changer de patins entre deux fenêtres.

Il est possible d’acheter des patins de façon indépendante. Ils se nettoient en général à la machine à laver avec vos autres chiffons.

Le choix et l’application du détergent

Toutes les marques conseillent l’utilisation de leur propre produit à vitres (jetez un œil sur le site E.Zicom si vous doutez) tout en admettant en général que n’importe quel détergent fera l’affaire.

Certains robots lave vitres possèdent un réservoir pour le produit à vitres et ils se chargent de vaporiser le détergent au fur et à mesure du déplacement. C’est probablement le système le plus efficace, en particulier sur les surfaces difficiles d’accès.

Sur un robot à vitre plus classique, deux possibilités s’offrent à vous : vaporiser le produit sur la vitre, en vaporiser sur les patins.

Il y a des avantages et des inconvénients aux deux systèmes.

⇨ Vaporiser sur la vitre

Sur les très grandes surfaces, le produit aura séché avant que le robot n’atteigne la fin de la surface. Sur les surfaces très hautes, il est difficile d’en mettre partout soi-même.

⇨ Vaporiser sur les patins

Au démarrage le robot risque de glisser et de se déplacer de façon moins précise. À la fin du nettoyage, là encore il est possible que le produit ait séché.

Mettre en place le robot

Puisqu’il s’agit d’un robot, l’idée est de vraiment le laisser nettoyer pendant que l’on fait autre chose. Pour cela il faut s’assurer que le robot sera en capacité de nettoyer les vitres sans aucun souci et donc sans biper pour appeler à l’aide.

⇨ Le choix des vitres

Un robot lave vitre est un appareil conçu pour les surfaces vitrées. Cela signifie qu’il peut être posé en toute sécurité sur un miroir, une fenêtre de toit, les crédences de cuisine, etc. La surface doit être plane et sans interruption. Cela ne fonctionne pas sur une fenêtre avec des croisillons.

Il faut également s’assurer que la taille de la surface corresponde aux besoins du robot et s’il y a un rebord ou non, suivant ce que le modèle acheté peut gérer.

⇨ Le placement du robot

La fixation du robot sur la vitre est vraiment très simple. On le tient contre la surface à nettoyer et on appuie sur un bouton. Dès que l’on entend l’aspiration fonctionner, on peut lâcher.

Ensuite, là encore l’utilisation varie suivant les modèles. Tel appareil va avoir besoin d’être dirigé avec la télécommande jusqu’au point de départ indiqué dans la notice. Tel autre modèle va s’en charger tout seul.

⇨ La fixation de sécurité

Les robots lave vitre sont en général équipés de deux systèmes de sécurité.

Le premier repose sur une batterie qui prend instantanément le relai en cas de coupure de courant. Au même moment un signal sonore d’alerte retentit. Cela vous permet de le décrocher avant que la batterie ne soit déchargée (ou de remettre le courant en route) et vous évitez ainsi que le robot chute.

Le second système repose sur un câble de sécurité. Les robots Hobot E.ziclean ont un cordon de sécurité qui peut supporter un poids de 150 kg et qui s’accroche avec un mousqueton et un nœud. D’autres marques proposent des ventouses.

La mise en route du robot lave-vitre

Une fois le robot sur la fenêtre, au bon endroit, il suffit d’utiliser la télécommande pour débuter un cycle de nettoyage. Le déplacement peut être considéré comme un mode de nettoyage ou être un élément indépendant. Pour en savoir plus, consultez la notice de votre appareil.

Le nettoyage des coins avec un robot laveur de vitres

Les robots carrés passent au plus près des rebords et des coins. À ce niveau-là, ils sont plus précis que les robots rectangulaires qui fonctionnent avec des patins arrondis.

Par contre les différentes marques de robot laveur de vitres sont d’accord sur un point précis : les robots lavent à 100 % seulement 99 % des surfaces. Les coins ne sont donc jamais parfaits.

Décrocher et ranger le robot

Quand le nettoyage est terminé, en général le robot retourne à son point de départ. Il faut alors le saisir et l’éteindre pour pouvoir le décrocher. Sur la surface qui vient d’être nettoyée, il faut en général passer un petit coup de chiffon à l’endroit où se tenait le robot avant d’être décroché.

Concernant le robot, il faut retirer les patins, les mettre au lavage, vérifier l’état du réservoir et finalement le ranger jusqu’à la prochaine fois.

Vu que certains robots rejettent la poussière qui se trouve sur la vitre « en arrière » (c’est-à-dire via le système d’aspiration), il est préférable de conclure votre séance de nettoyage par un passage d’aspirateur.

dolor. quis, at id ante. vel, felis dapibus ut