PRONettoyeur.com > Aspirateur robot > Tout savoir sur les aspirateurs robots
faq : tout savoir sur les aspirateurs robots

FAQ : tout savoir sur les aspirateurs robots

faq : tout savoir sur les aspirateurs robots

FAQ : tout savoir sur les aspirateurs robots

Nous abordons ici tous les aspects liés aux aspirateurs robots, pour vous aider à choisir un modèle répondant parfaitement à vos besoins. Tous les axes y sont traités :

Sommaire afficher

Généralités autour de l’aspirateur robot

Un aspirateur robot, c’est quoi ?

C’est un accessoire utilisé pour le ménage et plus précisément pour le nettoyage des sols. Il remplace le traditionnel balai ou l’aspirateur traîneau, en assurant leur fonction de débarrassage des poussières et des saletés. Sa particularité est d’agir de manière parfaitement autonome, grâce à sa technologie avancée.

Ce robot se déplace sans assistance humaine, se recharge seul et propose parfois des services additionnels, pour optimiser ses performances. Il peut alors endosser le rôle de serpillère, en complément de sa mission initiale.

Combien coûte un aspirateur robot ?

Les modèles les plus complets et les plus performants dépassent les 1 000 €. Rassurez-vous, il est parfaitement envisageable de trouver un aspirateur robot moins cher, doté de belles compétences et délivrant des résultats très satisfaisants.

Entre 400 € et 600 €, vous rencontrerez énormément de produits proposant un excellent rapport qualité-prix. Les budgets les plus serrés pourront investir moins de 200 €, mais ils devront être réalistes quant au potentiel de leur appareil à bas coût, qui ne pourra pas fournir des prestations équivalentes à des robots bien plus onéreux.

Où acheter un aspirateur robot ?

Les enseignes d’électroménager proposent quelques modèles d’aspirateurs robots à la vente dans les rayons de leurs magasins, mais ce n’est toutefois pas là que vous profiterez d’un vaste choix, facilitant la comparaison entre les produits.

Il est préférable d’opérer sa sélection en ligne, par le biais de sites revendeurs multimarques, qui seront les plus complets et qui vous suggéreront un large panel d’équipements et de critères de tri, pour affiner vos envies.

Un aspirateur robot fait-il tout le ménage à ma place ?

Comme son nom l’indique, il fournit une prestation d’aspiration des saletés. Sa zone de travail se cantonne aux sols de tous types. Parfois, il est agrémenté d’une fonction de lavage, en complément de la succion, mais ce n’est pas le cas de tous les appareils.

Il est donc capable de vous soulager de cette partie du ménage domestique, mais pas de prendre en charge d’autres activités, telles que faire les poussières sur les étagères, repasser votre linge ou ranger les objets qui traînent.

Quelle marque d’aspirateur robot choisir ?

Plusieurs marques proposent des aspirateurs robots à la vente, mais toutes ne se valent pas. Nous favorisons les entreprises connues, qui excellent depuis plusieurs années dans le matériel de petit électroménager, comme Rowenta, qui ont largement fait leurs preuves et garantissent robustesse et performances.

Nous valorisons également les sociétés les plus innovantes en robotisation, ciblant l’amélioration du quotidien. Ainsi, Xiaomi et ses filiales dédiées à ce type d’appareils, telles que Dreame ou Roborock, sont de bons exemples de fiabilité.

Existe-t-il des aspirateurs robots spéciaux pour animaux ?

Certains fabricants ciblent les propriétaires d’animaux, particulièrement sujets aux passages quotidiens de la machine, pour éliminer leurs poils. Ils développent plus spécifiquement des systèmes de brosses et de bouches d’avalement, technologiquement aptes à gérer la succion sans subir d’emmêlement.

L’accumulation des poils longs peut créer des agglomérats et bloquer le processus d’aspiration du matériel. Les robots pour animaux se concentrent donc sur le traitement de ces résidus. Cette caractéristique n’enlève rien à leurs performances de navigation.

Où placer la base d’un aspirateur robot ?

La station de recharge est à installer contre un mur, sa bouche d’accueil du robot orientée vers la pièce. L’espace avoisinant doit être dégagé, afin de faciliter l’accès de l’aspirateur, qu’il se présente de face ou latéralement.

Il est important d’éviter de la placer à proximité d’une marche d’escalier, pour limiter les complications. La zone de pose doit être plane et de préférence éloignée de fortes sources de chaleur et de l’humidité. Pensez à disposer d’une prise d’alimentation sur secteur proche, pour brancher le module.

Le fonctionnement des aspirateurs robots

Comment un aspirateur robot opère-t-il ses trajets ?

La majorité des modèles se déplace de manière méthodique, une fois l’habitation identifiée et cartographiée. Les tracés suivent une ligne serpentée, balayant chaque pièce sur toute sa longueur avec régularité, à la manière d’une tondeuse à gazon passée sur un terrain. Le risque d’oublier une zone est ainsi très limité. Certains appareils effectuent en premier lieu un tour complet de l’espace en longeant les parois et traitent ensuite l’intérieur.

Muni de ses capteurs et éventuellement de caméras, le robot repère les obstacles et les contourne, mais il reprend en suivant sa trajectoire initiale. Notez qu’il est possible avec quelques applications Smartphone, de guider l’aspirateur manuellement ou de définir d’autres méthodologies de nettoyage.

Comment cartographier ma maison ?

La toute première utilisation du robot aspirateur est dédiée à la cartographie de votre logement, pièce par pièce. L’application vous propose de procéder à la reconnaissance de l’espace, en permettant à l’appareil de déambuler librement dans votre intérieur.

Cette opération prend du temps, mais une fois accomplie, elle n’est plus à entreprendre. Votre machine connaît alors parfaitement les lieux et peut organiser ses sessions de nettoyage avec précision et rigueur. Soyez donc patient et laissez le temps à cette étape d’être scrupuleusement exécutée. Vous n’avez rien à faire, seulement lancer le mode de mapping intelligent.

Comment se recharge un aspirateur robot ?

Le module se déplace tout seul et gère également son alimentation en parfaite autonomie. Pour y procéder, il rejoint la station de charge, installée au préalable dans une pièce de la maison à un endroit dégagé et branché sur une prise secteur. Il pénètre alors dans la bouche d’accueil de la base et s’y fixe.

La recharge s’effectue ainsi, sans votre intervention. Elle est souvent assez longue et prend plusieurs heures. Nous vous recommandons d’attendre la fin du ravitaillement, pour ne pas endommager la batterie de l’appareil.

Quelles erreurs éviter avec un aspirateur robot ?

Le dispositif doit être en contact avec le sol de manière stable. N’essayez pas de le faire travailler sur un terrain qui ne soit pas lisse et régulier, comme un parquet, un carrelage ou une moquette. Évitez également de le placer en équilibre le long d’un rebord, avec une partie de son corps dans le vide. Il a besoin que ses roulettes et ses capteurs se connectent parfaitement à l’environnement pour opérer.

Si votre appareil ne dispose pas d’une fonction lavage, fuyez les flaques ! Cela mouillerait les brosses et la bouche d’aspiration du robot, ce qui pourrait créer des agglomérats de poussières collées et congestionnerait la zone.

Comment éviter qu’un aspirateur robot se bloque ?

Les blocages sont souvent la conséquence d’un bourrage de la bouche d’aspiration du robot. L’accumulation de cheveux longs est l’une des causes principales de ce problème. Il est donc important de nettoyer votre appareil régulièrement et de vérifier que rien n’obstrue le passage, comme vous le feriez avec la tête d’un aspirateur traditionnel.

Évitez également de laisser de nombreux obstacles au sol lorsque vous faites fonctionner votre machine. Cela pourrait perturber l’orientation du robot et il risquerait de se mettre à tourner en rond, sans parvenir à trouver une sortie, pour reprendre son itinéraire initial.

Comment créer des zones interdites à l’aspirateur robot ?

Les no-go zones se dessinent par le biais de l’application Smartphone de votre robot. Elles se forment par le tracé de bandes de délimitation, matérialisant les espaces interdits à l’aspirateur autonome. Pour personnaliser ces sites, tels que la gamelle d’eau de votre animal ou l’aire de jeu de vos enfants, il vous suffit d’utiliser l’outil proposé, généralement sous la forme d’un crayon, et d’ajouter une nouvelle zone.

Le dessin peut être d’une forme prédéfinie, à modeler en largeur et en longueur, sur le plan de la pièce concernée. Il peut également se présenter comme une ligne à étirer manuellement, dont les extrémités se rejoignent pour définir le lieu prohibé.

Un aspirateur robot fonctionne-t-il dans le noir ?

C’est le cas de certains modèles, mais pas de tous. Pour pouvoir s’orienter dans l’obscurité et évoluer dans le noir, le robot aspirateur doit être équipé de capteurs infrarouges. C’est grâce à eux qu’il peut fonctionner de la même manière qu’en plein jour, en identifiant les obstacles se présentant à lui et en ayant la faculté de les contourner.

Sans ces éléments déterminants, l’appareil se cognerait aisément et pourrait se retrouver bloqué, malgré sa parfaite connaissance des lieux et son potentiel cartographique. Ce type de prestation est utile, si vous souhaitez que votre machine fonctionne lorsque vous dormez.

À quoi sert le LiDAR d’un aspirateur robot ?

C’est une technologie plus efficace que le gyroscope, pour analyser un environnement. Le LiDAR (Light imaging detection and ranging) est l’outil laser utilisé pour localiser les objets, identifier les distances et matérialiser une cartographie avec précision. Il balaye de manière tridimensionnelle l’espace, à la manière d’un radar.

Le LiDAR opère un véritable scan de tout ce qui l’entoure et retransmet les données obtenues sur les plans de votre logement, consultables sur l’application Smartphone. La conversion des informations instantanée est nommée SLAM (Simultaneous localisation and mapping).

Les caractéristiques d’un aspirateur robot

Un aspirateur robot nettoie-t-il dans les angles ?

La forme la plus commune des aspirateurs robots est ronde. Elle n’est donc pas la mieux adaptée pour nettoyer les angles. Pour contourner cette problématique, les appareils sont généralement dotés de brossettes rotatives, dont les poils dépassent de la structure du robot, afin d’atteindre les recoins efficacement.

D’autres fabricants ont misé sur le développement d’un gabarit en D, offrant une découpe plus proche de la réalité des cloisons et pouvant frôler au plus près les plinthes. C’est le cas des équipements de la marque Neato.

Quelle puissance d’aspirateur robot pour une grande superficie ?

Qui dit grande surface, sous-entend endurance. En effet, pour balayer les 250 m² de votre maison, votre appareil va devoir être opérationnel pour entrer en action durant plusieurs heures et surtout garder le rythme.

Il est donc préférable de choisir un modèle puissant et disposant d’une belle capacité d’autonomie, pour assurer le travail en une seule charge. Notre comparatif des meilleurs aspirateurs robots vous présente plusieurs produits aptes à relever le challenge sans problème !

Quel type d’aspirateur robot pour un petit espace ?

Les petites surfaces sont souvent assez chargées en mobilier et leur agencement est optimisé. Il est donc impératif que vous choisissiez un modèle de robot aspirateur suffisamment compact, pour se faufiler entre votre canapé et votre table basse !

Visez les appareils au diamètre réduit. Nul besoin de privilégier l’autonomie ici. Ce sont les dimensions qu’il faut étudier, pour ne pas avoir à déplacer ses meubles et permettre la circulation de la machine.

Quelle durée de vie pour un aspirateur robot ?

Ces accessoires de nettoyage peuvent durer de nombreuses années, pour peu qu’ils soient correctement entretenus et préservés de chutes et de chocs. Évidemment cette longévité est indexée à la fréquence d’utilisation de l’appareil et à l’intensité d’usage. La qualité de la batterie fournie joue aussi un rôle important dans l’espérance de vie d’un aspirateur robot.

Pensez à procéder aux mises à jour suggérées régulièrement par le biais de l’application, pour garantir un fonctionnement optimal du robot au fil du temps.

Combien mesure un aspirateur robot ?

Le diamètre le plus fréquent de ce type d’accessoire de ménage est de 35 à 36 cm. Seront qualifiés de compacts les modèles mesurant autour de 32 cm. Il est rare que les produits ronds dépassent les 39 cm.

En hauteur, le standard se situe approximativement vers 9 cm. Les robots de 7 cm d’épaisseur sont particulièrement recommandés dans les intérieurs où le mobilier est surélevé du sol par des pieds. Ils sont potentiellement aptes à se glisser sous les armoires et les commodes, là où des aspirateurs plus gros se verraient incapables de passer.

Les aspirateurs robots laveurs de sols sont-ils efficaces ?

Les modèles complétant l’aspiration des sols par une fonction lavage n’offrent pas tous les mêmes résultats. Les appareils dotés de patins mobiles sont généralement plus efficaces pour remplacer la serpillière, que ceux dont la MOP est fixe.

Quoiqu’il en soit, pour obtenir un rendu parfait, nous vous recommandons de vous équiper d’un robot laveur de sol, spécialisé dans cette tâche et par conséquent inégalable en matière de compétences.

Qu’est-ce qu’un mur invisible ?

C’est une barrière virtuelle que vous dessinez sur la cartographie de votre logement, par le biais de l’application Smartphone de votre aspirateur. Elle vous permet de matérialiser une limite à ne pas franchir pour l’appareil, que vous souhaitez préserver de ses passages. Ce délimiteur crée un mur invisible, identifié par le robot comme une réelle paroi infranchissable.

Cette option sert habituellement à protéger un espace spécifique de votre intérieur, par exemple une zone où les câbles électriques de multiples équipements sont rassemblés au sol. Elle peut aussi isoler une pièce entière rapidement, en cas de problème, pour ne pas interrompre complètement le nettoyage.

Les aspirateurs robots ont-ils évolué ?

Bien entendu, ces appareils profitent d’évolutions technologiques constantes. Les progrès sont nombreux à notre époque, particulièrement concernant les accessoires connectés et robotisés. Les aspirateurs autonomes voient donc leurs performances s’améliorer au fil du temps et leurs compétences se diversifier.

En quelques années, ils sont passés d’un guidage par télécommande à un contrôle par application Smartphone et même à une reconnaissance vocale. Leurs capteurs se sont vus dotés de technologie infrarouge et de caméras capables de filmer en direct votre intérieur.

L’entretien d’un aspirateur robot

Dois-je nettoyer mon aspirateur robot ?

Bien sûr, plus vous prendrez soin de votre aspirateur robot, plus vous augmenterez son espérance de vie et lui garantirez un bon fonctionnement. Les brosses de ramassage sont en contact permanent avec la poussière. Il est donc important de veiller à les nettoyer régulièrement, pour les débarrasser de saletés coincées.

La bouche d’aspiration peut se voir obstruée par des cheveux ou des débris. Il est tout aussi nécessaire de s’assurer qu’elle soit propre et libre de toute entrave, pour aspirer correctement les résidus propulsés par les brossettes. N’oubliez pas de vider le réservoir de collecte, pour que l’appareil puisse continuer à récolter les saletés.

Comment nettoyer les brosses d’un aspirateur robot ?

Ces éléments sont ceux en contact immédiat avec les résidus. Ils s’animent pour ramasser les débris et les saletés, puis les orienter vers la bouche d’aspiration de l’appareil. Les poils sont assez rigides et épais pour résister aux nombreux passages. Il peut arriver que des cheveux s’y emmêlent ou que de petits agglomérats de poussières s’y retrouvent emprisonnés.

Pour les ôter, vous pouvez utiliser une autre brosse de nettoyage aux poils larges et la passer au travers en les peignant. Sinon, avec vos doigts, retirez les éléments que vous pouvez dégager au préalable et peaufinez l’action à la brosse.

Un aspirateur robot se salit-il vite ?

Si votre sol est très souillé, le robot peut effectivement se salir vite. En revanche, si ce n’est pas le cas, il est peu probable que votre accessoire s’encrasse rapidement. Surveillez tout de même régulièrement l’état des brosses et de la bouche de succion de l’appareil et n’oubliez pas de nettoyer la station de charge, qui prendra la poussière au même titre que n’importe quel meuble de votre intérieur.

Les éléments les plus sujets à se salir sont les lingettes des robots proposant une fonction lavage. Elles devront être rincées après chaque usage, pour redevenir propres et efficaces. Notez que certains dispositifs opèrent cet entretien en totale autonomie, par le biais de la base de chargement.

Comment prolonger la vie d’un aspirateur robot ?

Pour favoriser la longévité de votre robot, procédez à son entretien régulier en nettoyant ses brossettes et sa bouche d’aspiration. Lavez également son coffrage et la station de charge à l’aide d’un chiffon humide. En limitant la présence des poussières, vous réduirez les risques d’obstruction et de dysfonctionnement de l’appareil.

Évitez bien entendu de le faire tomber et de le cogner. Par ailleurs, soyez vigilant à ne pas le mettre en contact avec des liquides, s’il n’est pas doté de la fonctionnalité de lavage. Choisissez un endroit non exposé à la chaleur directe pour installer sa base.

Aspirateur robot en panne, que faire ?

L’interruption du fonctionnement de votre robot peut être liée à de multiples raisons. Or, comme tout appareil doté de technologie avancée, il est préférable de le confier à un spécialiste, pour identifier la panne et le remettre en marche. Contactez le service après-vente de votre fabricant et planifiez un enlèvement ou un envoi du dispositif vers les ateliers de la marque.

Une fois le problème détecté, les dépanneurs évalueront le budget nécessaire à la réparation et vous le soumettront, si votre aspirateur n’est plus sous garantie. S’il l’est toujours, profitez sans hésiter de ce service.

Comment vider un aspirateur robot ?

Le bac de collecte des déchets est installé à l’intérieur de l’aspirateur robot. Une trappe sur le dessus du capot permet d’y accéder et de le retirer, pour le vider. Une fois nettoyé, il suffit de le glisser dans son emplacement et de verrouiller le coffrage en refermant le clapet.

Les modèles assurant le lavage des sols en complément disposent de deux réservoirs pour l’eau claire et l’eau sale, dans la base de rechargement. Il est important de penser à vider le second régulièrement et à remplir le premier, pour que le nettoyage des patins puisse s’effectuer normalement.

Retour haut de page